Rencontre du troisième trip

Chez DCDL, on aime bien la musique, le ciné, la littérature, le porn et les petits hommes verts. On a pas mal parlé de tout ça au cours de ces dernières années (hé ouais, trois ans d'activité les mecs), beaucoup de chroniques musicales, quelques critiques ciné, des mashups littérature/zizique et puis des collaborations régulières avec le sulfureux Tag Parfait. Et dans tout ça, y a un parent pauvre, c'est les zinzins de l'espace. Y a pourtant un truc à creuser dans ce sens, tout le monde aime X-Files. Aujourd'hui, on corrige le tir en publiant un reportage de l'AARCUEG (Association des Amateurs de Récits Conspirationnistes, Ufologiques, Elfiques et Groupusculaires), dont le champ d'étude déborde la sphère ufologique pour s'étendre, comme vous pouvez le voir, à tous plein de trucs étranges hyper passionnants. Plongée dans l'univers dingo des punks à chiens convertis aux énergies naturelles et anciens du GRECE passés au néo catharisme.

***

L'Aarcueg bouge. Tel saint Thomas, l'Aarcueg veut voir de ses propres yeux. L'Aarcueg a donc dépêché deux enquêteurs, dont votre serviteur, vers Bugarach, petit village de l'Aude connu depuis des décennies par les érudits et, depuis quelques semaines, par le grand public, pour les mystères entourant sa montagne : celle-ci abriterait, selon les théories, une base ovni, un lac souterrain, une énorme machine et serait en tout cas un haut lieu magnétique, ufologique et mystique, qui sera épargné par la fin du monde prévue en 2012.

Pour être précis, c'est à Rennes-les-Bains, petite ville voisine réputée pour ses thermes depuis l'antiquité, et haut lieu de l'ésotérisme depuis presque aussi longtemps, que nous nous sommes arrêtés. Située à proximité  de Rennes-le-Château (et son fameux secret de l'Abbé Saunière), Rennes-les-Bains abrite plusieurs secrets, notamment celui de Marie Madeleine, qui y aurait suivie son amie Claudia Procula, femme de Ponce Pilate et sainte dans certaines traditions chrétiennes. Chrétiens gnostiques, néo cathares et autres mediums ésotériques sont ainsi persuadés que Marie Madeleine a emporté le corps du Christ avec elle et l'a enterré quelque part autour de Rennes-les-Bains, en tout cas dans sa région (et cela pourrait évidemment être le fameux secret de l'Abbé Saunière). Mais Marie Madeleine n'est pas seule à Rennes-les-Bains. Les Elohims ("Ceux qui viennent des cieux") sont évidemment de la partie, puisque le Pech de Bugarach serait connu depuis longtemps pour abriter une base secrète en son sein. Ainsi, une fresque peinte sur la route entre Bugarach et Rennes-les-Bains donne le ton.

Américains copieurs, Américains voleurs

Notons certains détails : il s'agit bien du maire qui rencontre un géant venu du ciel. Nous n'avons malheureusement pas pu lui poser la question sur la véracité de l'événement, mais l'Aarcueg promet d'enquêter. Ensuite, notez bien "l'Anarchy vaincra" qui laisse deviner que des Ufologues anarchistes seraient présents a Rennes les Bains, certainement des dissidents des Ufologues Marxistes Posadistes.

NO PASARAN

A noter que nous avons cru reconnaître le style de ce graffiti sur l'une des voitures garées en ville : il y était écrit : "Pilule rouge ou pilule bleue ? La matrice est réelle !" ainsi qu'une signature : "Pirates de Babylone". Il faut dire que la simple observation du parking municipal doit mettre la puce à l'oreille du retraité qui vient sur place soigner ses rhumatismes. A coté de la voiture des "Pirates de Babylone" stationnent quelques vans arc-en-ciel, d'autres aménagés et bardées de tentures indiennes et autres portraits de Shiva, ainsi qu'une magnifique camionnette décorée de 2 ovni sur fond de ciel étoilé. Sur la place du village, c’est la queue devant la boutique de cristaux et de pierres magiques. Il semble que la propriétaire  - également thérapeute - soit en pleine séance de communication directe avec Marie Madeleine : la porte reste close (on se consolera avec son site, ici).
La place du village et son principal bar permettent de faire un état des lieux des individus installés dans le coin, dont beaucoup attendent l'ouverture de la fameuse boutique : des punks à chiens convertis aux énergies naturelles discutent à coté d’un marabout africain en tenue traditionnelle, un homme au visage tatoué sculpte un château féérique dans du bois,  un homme, la quarantaine, habillé de vert avec un chapeau de lutin, tenant par la main sa petite fille au nez étrangement retroussé discute avec le patron du bar, qui porte une énorme dent de phacochère autour du cou. Et enfin, la preuve que nous sommes au bon endroit : une jeune maman appelle son fils de 5 ans : "Elohim ! Elohim, reviens par ici mon chéri !" Finalement, nous sympathisons avec un couple d'anglais de passage. Il se trouve qu'eux-mêmes ont vu un ovni dans le ciel de Manchester l'année dernière."It changed our views on things", nous disent-ils. Ce n'est pas à l'Aarcueg que nous allons les contredire! En déambulant ensuite dans Rennes-les-Bains nous tombons sur la librairie Atelier Empreinte qui, comme vous pouvez le voir, brasse tous les sujets en vogue à Rennes les bains, du chamanisme au christianisme mystique, en passant par les origines de la franc maçonnerie, le catharisme etc… Nous y avons acheté cette incroyable carte postale qui nous ramène donc à la première raison de notre passage vers Bugarach. Je vous laisse admirer : 

"Nous étions parmi eux. Bise, Damien"

Juste en face, une petite boutique de DVD, celle de Debowska Production tenue par un charmant couple de polonais, producteurs de documentaires "spécialisés" sur les chamanes locaux, légendes amérindiennes en Terre Cathare, témoignages de morts imminentes,  rencontre avec les esprits de la nature (avec notamment un DVD du formateur geobiologiste de Rock'N'Troll),  secrets des crânes de cristal, néo gnostiques et autres secrets de Rennes-le-Château.  La production est impressionnante, des dizaines de DVD nous narguent derrière la vitrine, et nous ne saurions que trop vous conseiller des jeter un œil aux extraits disponibles sur le site ou sur leur compte Youtube. Et là, c'est la déception : nous venons de manquer la diffusion d'un film intitulé : "2012, Bugarach : un nouveau monde en marche". Heureusement le soir même une autre séance est prévue, avec 2 autres films : "Marie Madeleine et son message", qui dénonce le mensonge catholique et célèbre les évangiles apocryphes ainsi que le néo-catharisme de Deodat Roché, suivit d'un petit film intitulé "Fenêtre sur Bugarach". Décevant au premier abord - il s'agit essentiellement d'une balade sur les sentiers du Pech de Bugarach, la toute fin nous aura réjouit : la caméra est plantée de nuit vers le Pech pendant une heure et filme des lumières aux formes allongées passant au dessus du pic, une dizaine au total. Un petit "Qu'en pensez vous ?" apparaît en guise de légende. Il faut l'avouer, c'est troublant et plutôt beau.
A la fin de la séance, un homme se lève dans la salle et prévient que le lien supposé entre la fin du monde en 2012 et Bugarch n'est que baliverne, orchestrée pas un groupe/association/secte cherchant simplement à créer un buzz (malgré nos recherches, nous ne trouvons pas le nom de cette association, mais l'Aarcueg y travaille). 2012 sera d'après lui un renouveau plutôt qu'une fin, et il incite d'ailleurs les personnes intéressées à lire la brochure qu'il vend, ou à venir le consulter en séance privée afin de retrouver leur "signature cosmique". Il conseille aussi de faire appel à des anges pour qu'ils nous viennent en aide - un ange à qui on ne demande rien, il s'ennuie ! nous assure-t-il. Rassurés, nous quittons la salle, puis Rennes-les-Bains, et traversons une dernière fois le village de Bugarach de nuit. Il pleut. Le Pech,  qui dit-on a inspiré la montagne de "Rencontre du 3ème type", a disparu sous les nuages, et nous rentrons via les mythiques Gorges de Galamus, des entités stellaires pleins les yeux.

Damien 

Retrouvez l'AARCUEG (Association des Amateurs de Récits Conspirationnistes, Ufologiques, Elfiques et Groupusculaires) sur Facebook

Et donc, RDV à Bugarach le 22 décembre 2012, pour l'Apéro des Survivants

0 commentaires: