Littérature embarquée 2

C.R.A.Pi.Po. : 
Composition rythmique abstraite 
pour pigeons et poète


J'étais assis sur le banc, encore mouillé, au soleil.

Les nuages se lançaient, ombre en avant, sur l'herbe, vers les sept peupliers anglais.

Je te voyais, à la fenêtre, debout, nue avec du soleil.

Je te regardais. le sombre. le noir. le noir rangé sur le point vivant. de ton ventre.

Je tapais du pied sur l'herbe. les douze pigeons s'élevaient d'un mètre puis se reposaient.

Je tapais du pied sur l'herbe. les douze pigeons s'élevaient d'un mètre puis se reposaient.

Je tapais du pied sur l'herbe. les douze pigeons s'élevaient d'un mètre puis se reposaient.

Je te regardais. le sombre. le noir. le noir posé épais sur le point. vivant. de ton ventre. J'étais assis sur le banc, encore mouillé. au soleil. les nuages se lançaient, ombre en avant, dans l'herbe. vers les septs peupliers anglais.

Je tapais du pied sur l'herbe. les douze pigeons s'élevaient d'un mètre. puis ils se posaient.


   Six Pears by witxes

Texte : extrait de Jacques Roubaud, Quelque chose noir (Gallimard / 1986)
Musique : Witxes, "Six Pears", extrait de Scrawls #01 (CandyCañon / 2010). Plus d'infos ici.

0 commentaires: