En Vrac : Desolate | The Leaf Library | G-Side

Desolate - The Invisible Insurrection

Je n'attendais tout de même pas Sven Weisemann à pareille fête. Ce jeune pilier des musiques deep (dub techno / deep house) s'était fait remarquer en 2009 par un premier album très orienté néo-classique : Xine, dans la stricte lignée de ses modèles Murcof et Max Richter. Le disque était bon mais manquait d'un peu de densité. C'est chose réparée avec The Invisible Insurrection, second LP sous un nouveau pseudo, Desolate, qui marque aussi une nouvelle influence, le dubstep. Weisemann propose ainsi 9 compositions sublimes où se chevauchent orchestrations ambient et néo-classique, rythmiques garage, samples à la Burial et attirail deep habituel – production spatiale et réverbs dub. Parfait de bout en bout. 9/10.


The Leaf Library - Different Activities, Similar Diversions

Il y a des groupes qu'il vaut mieux éviter de plagier, pas parce qu'ils sont mauvais mais parce qu'ils sont simplement inimitables. Se risquer à faire comme Stereolab est un peu suicidaire. The Leaf Library est en plein dans ce problème. Ils reprennent des tics du groupe de Laetitia Sadier et cela sonne abominablement faux, et c'est encore plus moche quand ils mêlent ça à des ambiances plus pastorales et naïves type Au revoir Simone. Chiant et moche. 3,5/10.





G-Side - The One... Cohesive

Les G-Side sont des supers représentants du rap sudiste, et leur troisième album est vraiment un bel ouvrage. The One... Cohesive est intimiste, pas trop dirty et en même temps résolument moderne – beaucoup de textures électroniques trancey et de voix mutantes. On nage en plein néo-romantisque hip hop, il y a quelques fautes de gouts odieuses mais elles sont aisément compensées par la belle fraîcheur d'ensemble. 6/10.

0 commentaires: