King of Rock n' Soul

Quelle tristesse, Solomon Burke est mort et on ne sait pas encore de quoi. Il laisse derrière lui 21 enfants, 90 petits-enfants et des milliers, des milliers d'héritiers de sa voix fabuleuse. Malgré son style impensable – il chantait assis sur un trône – et un tube planétaire – Everybody Need Somebody To Love qu'on lui a littéralement piqué –, il n'aura jamais eu de vraie reconnaissance mondiale. Un éternel outsider, mais qui encore en début d'année nous sortait Nothing's Impossible, un disque old school émotionnellement renversant. La nouvelle de son décès me désole et j'espère qu'en partageant ces quelques chansons, vous comprendrez pourquoi.











0 commentaires: