Remembrance


Vous connaissez peut-être Ketil Bjørnstad comme écrivain, du moins vous avez sans doute croisé en librairie sa Société des jeunes pianistes, très prisée en Europe depuis quelques temps déjà. Je n'ai pas parcouru ses pages, je devrais sans doute, car comme musicien Bjørnstad me subjugue. Il est un pianiste délicieux. Remembrance, sorti cette année, est un disque ECM comme on les aime tant : planant, délicat et subtilement recherché. Dans cet enregistrement en trio avec Jon Christensen (batterie) et Tore Brunborg (saxophone), Bjørnstad fait ce qu'il a toujours fait avec un égal bonheur, un jazz très sobre, lent et épuré, fixant au premier plan des mélodies très tristes et très françaises – Chopin, Satie, Debussy. Remembrance III est ma pièce préférée du lot et je vous invite à l'écouter avec tout le recueillement nécessaire.

0 commentaires: