Filmer la Musique, 4eme édition du festival à partir du 8 juin


"4ème édition pour le festival Filmer la Musique, du mardi 8 au samedi 13 juin 2010, au Point Éphémère et au Mk2 Quai de Seine. Pendant 5 jours, et 5 nuits, plus de 20 longs métrages et documentaires musicaux, rares ou inédits, 11 groupes en concert, et de nombreuses performances et vidéos en accès libre.

Cette année, Filmer la Musique invite Stuart Baker, fondateur érudit du label londonien Soul Jazz Records, pour une carte blanche cinéma, suivi d'une soirée en accès libre avec le Soul Jazz Soundsystem. Autre point fort de la programmation, la visite de Uli Schueppel, le réalisateur du Berlin libertaire et post-apocalyptique des années 80, qui viendra présenter trois de ses longs métrages. Et enfin la visite exceptionnelle de Adam Bhala Lough, réalisateur d'un fascinant et controversé documentaire sur le rappeur Lil' Wayne: The Carter.

Également au programme, 3 films du réalisateur danois Andreas Johnsen, tournés dans les ghettos de Kingston, les favelas de Rio et les faubourgs de Nairobi: au-delà des clichés et des cartes postales, une vision de la musique des ghettos 2.0, branchée sur les lignes à haute tension. Plusieurs films également dans la programmation Man/Machine: de Theremin à Harry Partch, de Bruce Haack au BBC Radiophonic Workshop... musiciens, inventeurs et savant fous se rejoignent et explorent une réalité musicale augmentée.

Côté musique, Ariel Pink's Haunted Graffiti, Os'sphaeratu, Xiu Xiu, Antilles, les Cavaliers, Jessie Evans, Mustang et une soirée de clôture gargantuesque avec Bot'Ox, Arnaud Rebotini et Zombie Zombie dans un live inédit autour de l'univers et des compositions de John Carpenter. Avant d'atteindre l'aube emmené par le DJ Jacques Renault, pointure de l'écurie DFA .

A noter : cette année le Mirror Ball Cinema dans l'espace d'exposition du Point Éphémère fait peau neuve, et devient le Stream Club, un night-club futuriste connecté sur la planète.

Rendez-vous dès mardi le long du canal."

Le site de Filmer la Musique

0 commentaires: