Les oubliés du shoegaze (partie 1 : Secret Shine)

Derrière les trois têtes majeures du mouvement shoegaze – My Bloody Valentine, Ride et Slowdive, il y a toute une foule de groupes de seconde zone qui n'ont brillé ni par leur originalité, ni par leur longévité. Mais qui sont quand même vachement bien. On va revenir sur quelques uns de ces groupes méconnus qui ont sévi au crépuscule des années 90.

On commence aujourd'hui avec Secret Shine, hébergés chez les mythiques Sarah Records (The Field Mice, The Orchids). Ils n'ont sorti qu'un album pendant leur première période d'activité, Untouched. Mais quel album ! Untouched c'est un peu le prototype même du disque dont je voulais parler dans cette mini-saga : affreusement peu original et pourtant d'une beauté renversante. Tous les codes de Slowdive et Ride y sont, aucun point de divergence, mais ça n'empêche pas de se déployer une magnifique qualité d'écriture et bien sûr une ambiance complètement irréelle. Les Secret Shine se sont reformés il y quelques années. Je n'ai pas encore écouté leurs nouveaux travaux.



Pour aller plus loin : Secret Shine

0 commentaires: