Worriedaboutsatan


L'ami Clément, hier, vous a fait découvrir un très joli morceau de Worriedaboutsatan. Nous poussons ce soir la découverte un peu plus loin avec un enregistrement live et une mixtape. Pour reprendre un peu les choses, Worriedaboutsatan est un duo anglais – de Leeds – qui travaille et mélange post-rock, electronica et ambient-techno. Mogwai, Telefon Tel Aviv et Trentemoller en ligne de mire. Et le fait est que, même si les influences sont très identifiables, la magie opère. Leur premier long format, Arrivals, sorti l'an dernier, est un de ces disques crépusculaires qu'on écoute à mi-volume, moins pour chercher un décor que pour se faire envelopper par une douce atmosphère, tiède et romantique, discrète et pudique. Il y a quelques semaines un nouveau single est également sorti, Heart Monitor, où la voix prend plus de place pour créer quelque chose qui rappellerait plus notre Saycet national. Vous trouverez ce morceau sur le live qui suit, enregistré à la Holy Trinity Church de Leeds il y a quelques semaines.

worriedaboutsatan live - holy trinity church leeds march 29th by worriedaboutsatan

Pour plonger encore un peu plus profond dans l'univers de ce groupe, nous vous proposons également une mixtape. Comme vous le voyez, elle ne porte pas le sceau DCDL, pour la simple et bonne raison qu'il ne s'agit pas d'un mix spécialement fait pour nous. Mais cela n'empêche pas de l'écouter avec une aussi vive attention, car elle est tout bonnement excellente. Niveau playlist, je vois à vue de nez du Sigur Rós, du Murcof, du Alex Smoke, du Moderat, et d'autres trucs dont les noms me reviennent pas, de suite. Pour télécharger cette mixtape, cliquez ici.

Worriedaboutsatan sur Myspace

3 commentaires:

Hugues Derolez a dit…

"This track is currently not available" me dit-on.

Julien Lafond-Laumond a dit…

Bizarre. Ptet que ça va revenir tout seul. En attendant tu peux cliquer sur Worriedaboutsatan en bas à droite du lecteur et tu pourras directement écouter ce live sur leur soundcloud.

Julien Lafond-Laumond a dit…

Ça remarche.