Avant-goût de la playlist de Damien Mingus

On a un très beau dossier qui arrive, avec Damien Mingus aka My Jazzy Child qui nous fait écouter les musiques qui l'ont influencé – et qui nous en parle avec passion et érudition. Mais avant de plonger là-dedans, il me semble pas mal de se remettre quelques trucs en tête.

Damien et ses potes du label Clapping Music ont été parmi les artistes français les plus réjouissants des dix dernières années. Le projet My Jazzy Child a surtout fait parlé de lui entre 1999 et 2004 avec 4 excellents albums, très originaux, dont les seuls problèmes ont été de sortir cinq ans en avance sur leur temps. Je vous fait par exemple écouter Sada Soul (2003), une merveille de collision entre folk et IDM, ambiances enfantines et explosions glaçantes. Un sommet de poésie étrange et addictive.




Ces derniers temps, outre un nouvel (et génial) EP de My Jazzy Child avec Domotic, Damien Mingus a surtout été actif avec Centenaire, all star band français où il retrouve le même Domotic plus Aurélien Potier et Orval Carlos Sibelius. Pour être très sincère je ne suis pas encore fou de ce groupe et de leurs deux albums (Centenaire en 2008 et The Enemy l'an dernier), mais c'est que je suis difficile et exigeant, parce que je sais que ce sont des pointures et qu'ils peuvent aller encore plus loin. Trêve de bavardage, si vous ne connaissez pas encore Centenaire, regardez cette très enivrante prestation live qui situe bien le niveau et le talent des bonhommes.


0 commentaires: