Take On Me


On a toujours envie d'écouter les remixes de titres qu'on aime bien. Surtout quand il s'agit de chansons plutôt pop ou rock, des fois qu'avec ces nouvelles versions on pourrait s'éclater avec en soirée... Mais la désillusion est souvent très grande : soit on ne retrouve pas grand chose du morceau original, soit on tombe dans le massacre, dans le pur travestissement honteux. Voilà pourquoi les meilleurs remixeurs ne sont à mon avis pas les meilleurs compositeurs et inversement. Ce que j'aime quand on remixe une chanson très mélodique, c'est de l'humilité et de l'énergie. Rien de plus, rien de moins.

Je suis par exemple toujours content à l'écoute d'un remix de The Twelves. Ça ne va pas pisser très loin et d'ailleurs leurs compos sont assez nulles, mais ils ont un vrai savoir-faire du relifting. Ils arrivent toujours à préserver l'identité du titre original tout en injectant dans leur travail une grosse patate Daft Punk/Kitsuné. Grâce à eux et l'air de rien, on peut caler dans n'importe quel set un peu péchu et fluo au choix Take On Me de A-Ha, Reckoner de Radiohead, les Black Kids ou Erlend Øye. Pour vous montrer, d'ailleurs, voici leur version de Take On Me que je trouve assez rigolote. Quelque part affreuse, oui, mais pas plus que la version de base.



Deuxième exemple avec un des meilleurs remixes que j'ai entendu cette année, Familiar Light d'Asobi Seksu repris par Twins. Alors eux ils sont pas encore très connus et là ils ont fait très fort. Parce que reprendre une chanson dream-pop/shoegaze comme celle formidable d'Asobi Seksu et en faire le plus naturellement du monde un tube electro-pop, c'est pas donné à n'importe qui. À suivre donc de très près !

0 commentaires: