Je rêve que je funk


Deux petits morceaux ce soir. Pour la thématique tout est dans le titre, deux visions tranquilles et oniriques de l'univers funk. Avec en premier Jealous of Roses de Bibio, une des dernières signatures Warp, et ensuite Tricky Turtle, extrait du dernier Blockhead, l'éternel outsider du hip-hop instrumental. Comme d'hab chez le producteur attitré d'Aesop Rock, c'est sans génie mais tellement confortable. Alors à vos plaids.

Je rêve que funk by Julien LL

Je rêve que je funk 2 by Julien LL

3 commentaires:

Benoit a dit…

le petit père Bibio s'est quand même pas cassé la nénette sur le titre là, mais c'est sympa quand même !

Julien Lafond-Laumond a dit…

Il s'est pas cassé la tête effectivement, mais il faut dire que je suis très circonspect quand ils s'attaquent à des choses plus folk. Son album m'a globalement déçu...

Benoit a dit…

moi je suis fan en général de ses collages sonores et assez bon public dès qu'ils 'agit d'abstract hip hop ou de musique de ce genre ;-)