Strange Fanboy

J'aurais pu faire comme tout le monde, me pâmer devant les disques d'Elliott Smith, de Sufjan Stevens ou de Bonnie Prince Billy. Mais non, mon petit cœur d'artichaut ne s'est agrippé qu'à ce songwriter très confidentiel qu'est Cass McCombs. Allez comprendre.
Alors que vient de sortir son quatrième album, Catacombs, je remarque que sa notoriété va grandissante. Pas une superstar encore, loin de là, même pas capable de remplir une salle parisienne. Mais les choses avancent. Cass McCombs, lui, fait son truc à sa manière : son nouveau disque reprend le boulot entrepris dans son tout premier disque, qu'il avait délaissé par la suite, à savoir le folk pur et dur, décharné et très peu arrangé. C'est très beau. Au milieu de festival boisé, You Saved My Life, chanson OVNI symbolisant tout le paradoxe McCombs, celui d'un type à cheval sur le new-wave/cold-wave des années 80 et la pop-folk simplissime des 60's/70's.

Plus qu'une curiosité, You Saved My Life s'impose grâce à ce clip comme un des singles de l'année. Un clip totalement lo-fi et pourtant d'une grande pureté cinématographique. Van Sant dans une fête de la bière et une sublime ellipse onirique. C'est bien Cass McCombs qui joue dedans. Je vous laisse apprécier, en attendant ma chronique "officielle" sur Goute Mes Disques :