New York est peut-être le meilleur endroit pour profiter du revival disco. Ici tout ça a du sens, le mélange de gloire 80's et de mélancolie urbaine. Ce n'est pas qu'une esthétique, cela semble s'incarnait vraiment. J'en tiens pour preuve le set de Cousin Cole de samedi dernier à Williamsburg. Rue moche, on arrive à la bonne adresse : ça a l'air pourri. On tente quand même de voir, une serveuse nous invite à traverser le bar, à poursuivre le long d'un couloir et à passer à travers le rideau sombre, au fond. Et là, illumination. Une toute petite salle, minuscule, avec un espèce de grand animal lumineux au plafond – vous savez, les grandes bêtes translucides des abysses. Et du disco. Bien psychédélique. Bien underground. Avec beaucoup de proximité avec les dj's. Rezound, Cousin Cole et Prince Language, on pouvait avoir que du bon son. Et voilà ma meilleure soirée musicale à NY.

J'attends beaucoup de demain soir. Au Santos Party House, une beaucoup plus grande boîte. Mais du disco j'en aurai, avec comme têtes d'affiches Tim Sweeney (le meilleur dj set de ma vie au Paris Paris) et Mike Simonetti. Mike Simonetti, on y vient. Puisque dans mes souvenirs il s'agit du boss d'Italians Do It Better (au pire, si je me trompe, il est bien placé dans leur organigramme). Je voulais juste présenter le dernier clip du label, No Static par Bottin. C'est évidemment génial.

1 commentaires:

Dale Cooper a dit…

J'adore ce track aussi ! Et puis, je suis un peu italien, en plus...