Tolkien en musique

Il fait froid, c'est l'hiver. Et à chaque saison sa musique. Par conséquent, deux options : ou bien l'on se réchauffe à grands coups de house music, ou bien l'on cède aux affects hivernaux du dark ambient. Pour l'instant, je choisis la seconde alternative, le réveillon du nouvel an consacrera la première. Et je vais droit au but, avec l'un des nombreux side projects liés aux autrichiens de Summoning : Mirkwood. Il s'agit d'une démo unreleased de Silenius, vocaliste, claviériste et bassiste du groupe tolkiennien, quatre pistes très difficiles à dégoter ailleurs que sur le site officiel de Summoning. Parmi ces quatres pièces rares, je retiens particulièrement la première et la quatrième, l'une pour son ambiance étrangement teintée d'orientalisme, quelque chose qui pourrait presque rappeler les meilleurs passages de Tool, l'autre, pour l'épisme qui sourd de chaque mesure - Summoning reprendra d'ailleurs ce dernier track dans l'album Lost Tales, en lui adjoignant un spoken word inspiré du Seigneur des anneaux . Synthétiseurs dignes de World of Warcraft, percussions à la façon Zelda, amis geeks, sortez les WarHammer - l'édition Lord of the Rings bien sûr, vous allez être servis, grisés même par une musique qui doit bien plus à l'heroic fantasy qu'à Black Sabbath. Et puis pour la route, histoire de ne pas oublier que Summoning est à la base un énorme groupe de Black Metal, chargez sur votre Ipod le titre Moondance, extrait de Lugburz, de quoi se donner du courage pour conquérir la Terre du Milieu - si vous êtes un méchant, ou pour la défendre - si vous êtes un gentil.







Un top 10 dark ambient très bien référencé

1 commentaires:

Andréa a dit…

Chouette titre coco.