Oldies

Je voudrais commencer tout en douceur. Marin Marais, Nightcrawlers. Baroque évident et House mainstream. « Joueur de viole de La Musique de la Chambre » dans La Musique du Roi (Louis XIV) et ex-claviériste/guitariste de Culture Club, chacun développe un motif simple, entêtant – véritable ver d’oreille. Deux tubes à deux siècles d’écart : Sonnerie du Mont de Sainte-Geneviève (1723), Push the feeling on (1993-1995). Virevoltes du violon sur viole de gambe et clavecin, slogan house nation pour mélodie synthétique, il y a chaque fois quelque chose de délicat, de profond même. Il est tard, salon versaillais, club londonien, c’est à la même délicieuse mélancolie que l’on s’abandonne. Musique savante, musique populaire, peu importe : ici, la complexité de l’esprit baroque et cette tristesse qui plane sur la dance music des 90’s se composent sans heurt.

Le clip culte de Push the feeling on (Nightcrawlers featuring John Reid)

3 commentaires:

K. a dit…

Great !

Hugues Derolez a dit…

Joli changement. Ravi de réentendre Nightcrawlers après toutes ces années.

Razon les hippies a dit…

merci